L’actuelle ville de Cassino, située dans le sud du Latium, est le résultat de la reconstruction complète qui a été nécessaire à la fin des événe-ments de la Seconde Guerre mondiale. Il est immédiatement clair pour les autorités urbaines que le problème de la reconstruction de la ville, ainsi que les questions architecturales et d’urbanisme, présentent des implications finan-cières et économiques rendant nécessaires la création d’organismes spécifiques et la contextuali-sation des institutions opérant déjà sur le territoire. À l’initiative de l’E.Ri.Cas. (Ente di ricostruzione del Cassinate), une société coopérative à responsa-bilité limitée autorisée par le ministère des Travaux publics et responsable de l’exécution des travaux de reconstruction (E.Ri.Cas., 1953), se tient à Cassino une réunion en présence des représentants de plusieurs prêteurs. Pour la circonstance, est offerte à l’organisme INA la possibilité de construire un bâtiment représentatif dans ce qui doit devenir le nouveau centre-ville, selon le programme défini par le plan de reconstruction élaboré par Giuseppe Nicolosi. Le déjà réputé Nicolosi est accompagné par un jeune architecte : Alberto Gatti. Les concepteurs proposent une architecture complexe et polyvalente, connue sous le nom d’“edificio INA” ou “Lotto Nicolosi”, qui combine, à partir du rez-de-chaussée jusqu’aux niveaux supérieurs, des espaces commerciaux, des bureaux, des résidences en simplex et des appartements en duplex en couronnement du bâtiment. Le bâtiment concerné est une véritable icône de la reconstruction de la ville de Cassino. Il représente un jalon par ses caractères particuliers aux niveaux typologique et architectural (le logement en duplex, les fenêtres en bande horizontale, les abris, etc.).

L'historique del la costruction du batiment de l'INA a Cassino conçu par Giuseppe Nicolosi et Alberto Gatti

ZORDAN, Marcello;FRAGNOLI, Franco
2016

Abstract

L’actuelle ville de Cassino, située dans le sud du Latium, est le résultat de la reconstruction complète qui a été nécessaire à la fin des événe-ments de la Seconde Guerre mondiale. Il est immédiatement clair pour les autorités urbaines que le problème de la reconstruction de la ville, ainsi que les questions architecturales et d’urbanisme, présentent des implications finan-cières et économiques rendant nécessaires la création d’organismes spécifiques et la contextuali-sation des institutions opérant déjà sur le territoire. À l’initiative de l’E.Ri.Cas. (Ente di ricostruzione del Cassinate), une société coopérative à responsa-bilité limitée autorisée par le ministère des Travaux publics et responsable de l’exécution des travaux de reconstruction (E.Ri.Cas., 1953), se tient à Cassino une réunion en présence des représentants de plusieurs prêteurs. Pour la circonstance, est offerte à l’organisme INA la possibilité de construire un bâtiment représentatif dans ce qui doit devenir le nouveau centre-ville, selon le programme défini par le plan de reconstruction élaboré par Giuseppe Nicolosi. Le déjà réputé Nicolosi est accompagné par un jeune architecte : Alberto Gatti. Les concepteurs proposent une architecture complexe et polyvalente, connue sous le nom d’“edificio INA” ou “Lotto Nicolosi”, qui combine, à partir du rez-de-chaussée jusqu’aux niveaux supérieurs, des espaces commerciaux, des bureaux, des résidences en simplex et des appartements en duplex en couronnement du bâtiment. Le bâtiment concerné est une véritable icône de la reconstruction de la ville de Cassino. Il représente un jalon par ses caractères particuliers aux niveaux typologique et architectural (le logement en duplex, les fenêtres en bande horizontale, les abris, etc.).
File in questo prodotto:
Non ci sono file associati a questo prodotto.

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: http://hdl.handle.net/11580/52726
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
social impact