L’apport des textes antiques