Lautréamont et le futur de la poésie